L'immobilier à La Crau
24 déc

À quel prix fixer votre appartement à vendre à Salon-de-Provence ?

À quel prix fixer votre appartement à vendre à Salon-de-Provence ?

Vous avez un appartement à vendre à Salon-de-Provence ? Mieux vaut attirer un maximum d’acheteurs avec une bonne annonce. Et là, les choses se corsent… Ce n’est pas si simple de déterminer le bon prix de vente pour un appartement à Salon-de-Provence. En réalité, seuls les professionnels expérimentés sont capables de fixer un prix et surtout de le justifier ! Vous voilà prévenu.

Certains acheteurs pensent pouvoir déterminer, eux-mêmes, le prix de vente de leur logement. Ce qu’ils oublient, c’est la dimension affective qui les lie à ce logement alors, malheureusement, souvent, ils tombent à côté. Le prix est donc trop élevé ; il ne correspond pas à la vraie valeur de leur logement ni aux prix pratiqués dans leur quartier. Vous avez un appartement à vendre à Salon-de-Provence ? Suivez ce conseil : si vous faites fi des recommandations de votre agence immobilière qui s’est déplacée pour estimer le prix de votre appartement à Salon-de-Provence et que vous décidez d’afficher le 1er prix qui vous passe par la tête, sans tenir compte de la réalité du marché et des caractéristiques objectives de votre logement, vous courrez le risque de le vendre au rabais.

La raison ? Elle est très simple. Pour bien vendre, il faut vendre vite. Lorsqu’un logement est mis en vente, il bénéficie de l’effet nouveauté et de la curiosité des acheteurs. S’il est au bon prix, ces derniers se déplacent pour visiter. Sinon, ils attendent. Vous recevrez donc peu d’appels et passerez alors à côté de la meilleure période pour bien vendre. Il faut savoir aussi que dans les 1res semaines qui suivent la mise en vente, les acheteurs ne négocient pas ! Au bout de plusieurs mois, c’est une autre histoire. Les acheteurs qui ont vu et revu un logement sur les portails immobiliers savent qu’il ne se vend pas. Ils vous font alors au propriétaire une proposition plus basse que sa vraie valeur !

O.D. / Bazikpress © julien tromeur

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée