L'immobilier à La Crau
28 Nov

Quelles évolutions des taux de crédit pour une maison à Salon-de-Provence ?

Vous voulez acheter une maison à Salon-de-Provence ? Quelle incidence le reconfinement a-t-il sur les taux de crédit immobilier ? Bonne nouvelle ? Fin octobre, quelques banques ont envoyé de nouvelles grilles de taux pour le mois de novembre, dont certaines, orientées à la baisse, de 0,10 % en moyenne. D’autres banques ont laissé leurs taux stables et seule une banque les a remontés de 0,10 %.

« Si le reconfinement ne dure qu’un mois, il ne devrait pas avoir d’impact sur les taux de crédits immobiliers… Pour l’instant, les taux restent à un niveau très bas, proche des records historiques pour les meilleurs profils ! Traditionnellement en fin d’année les banques remontent leur barème lorsqu’elles ont réalisé leurs objectifs de production de crédit. Mais cette année, rien ne se passe comme prévu, et compte tenu des coups d’arrêt que connait le marché, les beaux dossiers restent toujours une cible de choix pour les banques… », explique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

En outre, les taux d’emprunt d’État à 10 ans sont restés très bas et négatifs à l’annonce du reconfinement, à – 0,35 % le 30 octobre, contre – 0,26 % le 1er octobre.

En moyenne on peut emprunter actuellement à 1,10 % sur 15 ans, 1,30 % sur 20 ans et 1,50 % sur 25 ans, mais pour les meilleurs profils, il est possible de négocier 0,58 % sur 15 ans, 0,88 % sur 20 ans et 1,06 % sur 25 ans, de taux à nouveau proches des records historiques.

Et des conditions d’octroi des banques ?
En septembre et octobre, le taux de refus des dossiers de crédit a continué à augmenter, mais dans une moindre mesure. À fin octobre, la proportion des crédits obtenant un refus atteint désormais 11,5 % des dossiers envoyés aux banques, contre 10,7 % à fin aout, mais 5,5 % en 2019. « Depuis la rentrée, il n’y a pas eu d’envolée des refus de crédit même si nous constatons toujours l’impact des recommandations du HCSF qui pénalisent notamment les investisseurs, mais également les acheteurs dans les grandes villes qui doivent avoir un apport conséquent pour acheter », exprime Julie Bachet, directrice de Vousfinancer.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée